Édito

​​Au cours de cette saison, l’Opéra de Monte-Carlo nous propose pas moins de huit rendez-vous dont l’éclectisme et la nouveauté semblent être les maîtres-mots.

Éclectisme par la variété des ouvrages proposés, de Samson et Dalila de Saint-Saëns à Ariodante de Haendel, présenté pour la première fois à Garnier.

Nouveauté par la découverte de nombreux jeunes artistes qui vous dévoileront leurs talents aux côtés de vedettes désormais familières de notre Principauté.

Au-delà de ces représentations in loco, l’Opéra de Monte-Carlo poursuit sa politique de présence à l’étranger, de Shanghai à Madrid pour les co-productions d’opéra en passant par Salzbourg et de grandes villes européennes où les Musiciens du Prince poursuivent avec Cecilia Bartoli une collaboration fructueuse et intense. Au total, ce ne seront pas moins de 50 représentations qui démontreront la belle vitalité lyrique d’une institution qui fêtera ses 140 ans en 2019.

En Principauté et partout où il se produira, je souhaite une belle saison à l’Opéra de Monte-Carlo ainsi que beaucoup de bonheurs à ses spectateurs.

 

S.A.R. la Princesse de Hanovre