Découvertes russes

Dans le cadre du centenaire des Ballets russes

----------------------------​​​​​

Dès les premières saisons de l'Opéra, une clientèle aristocratique, en provenance notamment de Saint–Pétersbourg, se presse à Monte-Carlo pour entendre les plus grandes divas du moment. En 1892, le Prince Albert Ier nomme à la tête de l'Opéra, sur la recommandation du tsar Alexandre III, l'audacieux Raoul Gunsbourg. Fort de ses relations, celui-ci fait venir les danseurs du Ballet impérial puis les Ballets russes de Serge de Diaghilev qui se produiront triomphalement à partir de 1911. Grâce à sa personnalité et à son charme, Gunsbourg attire les plus grands artistes, à l'instar de Fiodor Chaliapine qui marquera l'histoire de l'Opéra de Monte-Carlo de son empreinte dans des opéras comme Boris Godounov, Le Démon de Rubinstein, Roussalka de Dargomijsky ou Ivan Le Terrible de Gunsbourg. Acteur fascinant, perfectionniste acharné, Chaliapine symbolise à lui seul la grande tradition russe de la scène monégasque. Près de cent ans plus tard, Jean-Louis Grinda fait appel aux talents de demain pour rendre hommage à ces figures de l'art du XXe siècle.

Une occasion unique de redécouvrir des pages parfois rares de ce fascinant répertoire.

----------------------------​​​​

Orchestre de la Fondation Teatro Carlo Felice de Gênes

Salle Garnier
Opéra de Monte-Carlo
  • ♦ 20 décembre 2009 - 20 H 00 
  • ♦ 28 mars 2010 - 20 H 00 
  • ♦  1 avril 2010 - 20 H 00 
  • ♦  2 avril 2010 - 20 H 00 
  • ♦  3 avril 2010 - 20 H 00 
  • ♦  4 avril 2010 - 20 H 00 

Direction musicale
Dmitri Jurowski
Soprano
Dinara Alieva
Mezzo-soprano
Diana Axentii
Ténor
Teodor Ilincai
Baryton
Andreï Bondarenko
Basse
Alexeï Tikhomirov

Galerie