Actualités

21.04.2022 - Claudio Sgura, une première à Monte-Carlo

A l'occasion des représentations de Manon Lescaut, le public monégasque aura le plaisir de découvrir pour la première fois sur la scène de l'Opéra de Monte-Carlo le baryton italien, Claudio Sgura. Il interprètera le rôle de Lescaut, une prise de rôle pour le chanteur ! Nous lui avons posé trois questions.

3 QUESTIONS À CLAUDIO SGURA (Lescaut)

Vous avez déjà performé un peu partout à travers le monde, cependant c’est votre grande première à l’Opéra de Monte-Carlo, êtes-vous impatient ?

Je suis vraiment content de faire mes débuts dans ce magnifique théâtre avec des collègues aussi formidables. Une belle réalité artistique et un environnement très accueillant où l'on travaille avec plaisir et sérénité. Je suis très honoré d'être ici.

Un des opéras que vous avez le plus joué dans votre carrière est Tosca de Puccini, aujourd’hui on vous retrouve dans Manon Lescaut, un autre opéra de Puccini. Qu’aimez-vous particulièrement chez ce compositeur ?

Ce que je trouve particulièrement captivant dans les opéras de Puccini, c'est la passion avec laquelle les personnages gèrent le drame dans lequel ils sont impliqués et la musique, qui, dans les œuvres de Puccini, est toujours extrêmement engageante et bouleverse totalement l'âme. Dans chacun de ses opéras, Puccini cherche à frapper l'émotion de l'auditeur.

C’est votre première prise de rôle dans Manon Lescaut où vous y interprétez Lescaut. Qu’est-ce que cette interprétation implique pour vous et quels sont les défis à relever ?

Chaque personnage que je joue est toujours un défi pour moi. Celui de bien saisir la psychologie du rôle et surtout d'être capable de toucher le public et de l'émouvoir.