Actualités

Conçus comme une véritable collection, les programmes de l’Opéra de Monte-Carlo associent originalité, qualité, recherches iconographiques et historiques. Chaque saison, ils offrent aux lecteurs l’argument en plusieurs langues (français, anglais et italien), des extraits peu connus d’auteurs de renoms sur l’oeuvre, une chronologie croisée de la vie du compositeur et de l’époque dans laquelle il a évolué et bien d’autres détails. Il est également enrichi par les biographies des artistes et des maîtres d’œuvre (décorateur, metteur en scène, costumiers, lumières…) participant au spectacle.
En savoir plus...
Standing ovation hier soir pour la première représentation de la Cenerentola à la Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo.? Alain Hanel, photographe de l’Opéra de Monte-Carlo, a su capter des images inédites de ce premier opéra de la saison.
En savoir plus...
J-4 avant la première d’Adriana Lecouvreur au Grimaldi Forum. La fête nationale monégasque arrive à grands pas ! À cette occasion et comme chaque 19 novembre, l’Opéra de Monte-Carlo investira la salle des Princes du Grimaldi Forum. Cette année, Jean-Louis Grinda a choisi de présenter Adriana Lecouvreur, une très rare et belle œuvre de Francesco Cilea.
En savoir plus...
Dimanche dernier, devant les invités de S.A.S le Prince Albert II, a eu lieu la première représentation d’Adriana Lecouvreur de Francesco Cilea au Grimaldi Forum à l’occasion de la Fête nationale Monégasque. Pour cet Adriana Lecouvreur, Davide Livermore a choisi de transposer sa mise en scène à l’époque de Sarah Bernardt. Pendant que l’actrice française brûlait les planches parisiennes, Serge Diaghilev faisait de Monaco son port d’attache et créait les Ballets Russes de Monte-Carlo.
En savoir plus...
Ce soir aura lieu la deuxième représentation d’Adriana Lecouvreur à 20h au Grimaldi Forum. Le metteur en scène Davide Livermore, a choisi de transposer l’action d’Adriana Lecouvreur pendant la Première Guerre Mondiale et de faire un parallèle avec un mythe du théâtre français, Sarah Bernardt.
En savoir plus...
Rarement un opéra en version concert n’aura été aussi applaudi à Monaco. Pour I Puritani de Vincenzo Bellini deux représentations, deux succès incontestables : un public en liesse, des critiques sous le charme, une salle difficile à vider après les derniers saluts. Nul besoin pour ce spectacle de décors, de costumes ou d’une mise en scène, selon les spectateurs et les journalistes présents, l’excellence des artistes se suffisait à elle-même.
En savoir plus...