Calendrier
TOUS LES SPECTACLES SE JOUENT à L’OPÉRA DE MONTE-CARLO
Janvier 2023
vendredi
20 janvier
19 H (Gala)

Opéra
Abonnement Galas
Alcina
Haendel
dimanche
22 janvier
15 H

Opéra
Abonnement Matinées
Alcina
Haendel
mardi
24 janvier
19 H

Opéra
Abonnement Soirées
Alcina
Haendel
mercredi
25 janvier
20 H

Concert de chœur
Abonnement Galas
Stabat Mater
Rossini
jeudi
26 janvier
19 H

Opéra
Alcina
Haendel
Février 2023
dimanche
19 février
15 H

Opéra
Abonnement Matinées
Andrea Chénier
Giordano
mardi
21 février
20 H (Gala)

Opéra
Abonnement Galas
Andrea Chénier
Giordano
jeudi
23 février
20 H

Opéra
Abonnement Soirées
Andrea Chénier
Giordano
samedi
25 février
20 H

Opéra
Andrea Chénier
Giordano
Mars 2023
vendredi
10 mars
20 H

Récital
Abonnement Soirées
Daniel Barenboim
vendredi
17 mars
20 H (Gala)

Opéra
Abonnement Galas
La traviata
Verdi
dimanche
19 mars
15 H

Opéra
Abonnement Matinées
La traviata
Verdi
lundi
20 mars
20 H

Opéra par la Staatsoper de Vienne
Abonnement Galas
Le nozze di Figaro
Mozart
mardi
21 mars
20 H

Opéra
La traviata
Verdi
jeudi
23 mars
20 H

Opéra
Abonnement Soirées
La traviata
Verdi
Avril 2023
dimanche
16 avril
15 H

Opéra
Abonnement Matinées
Il barbiere di Siviglia
Rossini
lundi
17 avril
20 H

Opéra-marionnettes
Abonnement Soirées
L’Orfeo
Monteverdi
mardi
18 avril
20 H (Gala)

Opéra
Abonnement Galas
Il barbiere di Siviglia
Rossini
jeudi
20 avril
20 H

Opéra
Abonnement Soirées
Il barbiere di Siviglia
Rossini
samedi
22 avril
20 H

Opéra
Il barbiere di Siviglia
Rossini
05 janv. 2023

Stabat Mater, notre entretien avec Stefano Visconti

Stabat Mater, notre entretien avec Stefano Visconti

Deux mots sur le Chœur de l’Opéra de Monte-Carlo…

Nous avons un chœur saisonnier de 40 chanteurs, principalement originaires d’Italie. En fonction des exigences du répertoire et du lieu où se déroule la représentation, je fais monter ce nombre à 80-90. Je suis chef de chœur à l’Opéra de Monte-Carlo depuis quinze ans, et j’ai essayé d’instaurer une certaine continuité en ce qui concerne le son de notre chœur.

 

Souvent, le travail d’un chœur d’opéra couvre également une partie du répertoire symphonique et sacré. 

Les concerts de chœur et les concerts où le chœur fait partie de la distribution sont absolument fondamentaux pour notre art ! Nous avons la chance de pouvoir participer de temps en temps aux saisons symphoniques de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et, au fil des ans, nous avons pu chanter un répertoire rare et intéressant.

C’est merveilleux que ce type de concerts soit désormais intégré à la saison de l’Opéra de Monte-Carlo et que le chœur puisse montrer au public de l’Opéra sa propre identité. 

 

Quelles sont les différences entre chanter dans un opéra et dans un concert ?

Tout d’abord, c’est incroyablement enrichissant de chanter les deux ! Les plus grandes différences sont qu’à l’opéra, la musique doit être mémorisée et que le chœur joue également, c’est-à-dire qu’il se déplace constamment, ce qui a un grand impact sur le son et la précision. Lors de la préparation d’un concert, nous travaillons intensément sur les détails musicaux parce que le chœur sera dans une position fixe sur scène, et je pourrai placer mes chanteurs de manière à ce que le chœur sonne de façon homogène. Nous ajustons l’équilibre, recherchons la régularité du son et la douceur de l’émission : le travail de concert renforce la souplesse musicale et la malléabilité des choristes. 

 

Parlez-nous un peu du Stabat Mater de Rossini ?

J’adore cette œuvre et je suis ravi de l’aborder pour la première fois ! Rossini y fait preuve d’une grande sensibilité et d’une grande spiritualité, et ce qui peut surprendre les auditeurs, c’est le fait qu’il n’ait pas utilisé de musique provenant de compositions antérieures… J’ai l’impression que Rossini ne s’est pas soucié des règles prescrites concernant le sacré, cependant. Il semble qu’il ait simplement laissé le texte l’inspirer au fur et à mesure, section par section. C’est pourquoi il y a tant de variété stylistique dans cette messe.