Présentation

LES MUSICIENS DU PRINCE-MONACO

 

L’ensemble Les Musiciens du Prince-Monaco a été créé au printemps 2016 à l’Opéra de Monte-Carlo, sur une idée de Cecilia Bartoli en collaboration avec Jean-Louis Grinda, directeur de l’Opéra. Ce projet a reçu le soutien immédiat de S.A.S. le Prince Albert II et de S.A.R. la Princesse de Hanovre.

Interprète et directrice artistique, Cecilia Bartoli a réuni les meilleurs musiciens internationaux jouant sur instruments anciens pour constituer un orchestre renouant avec la tradition des musiques de cour des grandes dynasties princières, royales et impériales à travers l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles.

La vision artistique de Cecilia Bartoli se porte sur les plus grands compositeurs de la période baroque, tels Haendel et Vivaldi, mais aussi sur le répertoire rossinien. Ses recherches privilégient des partitions qui n’ont jamais été jouées ou ne l’ont été que très rarement. Elle souhaite ainsi éveiller la curiosité du public, en s’appuyant sur un orchestre qui, par sa souplesse et sa richesse de couleurs, ouvre un univers sonore très différent de celui d’un orchestre moderne.

Le concert inaugural du 8 juillet 2016 dans la Cour d’honneur du Palais de Monaco, en présence de la famille princière, a été le prélude de la première tournée européenne (Concertgebouw d’Amsterdam, Bozar de Bruxelles, Elbphilharmonie d’Hambourg entre autres…) avec un programme essentiellement consacré à Georg Friedrich Haendel.

Depuis, Les Musiciens du Prince-Monaco et Cecilia Bartoli n’ont cessé de se produire près d’une trentaine de fois par an, dans les plus grands théâtres d’Europe. Salués par le public et une presse internationale unanime, ils multiplient

programmes et les tournées, notamment en 2017 et 2018 La Cenerentola (Konzerthaus de Dortmund, Elbphilharmonie d’Hambourg, Concertgebouw d’Amsterdam, Opéra royal de Versailles, Philharmonie de Luxembourg…), en novembre 2018 et 2019, une tournée consacrée à Antonio Vivaldi (Bozar de Bruxelles, Philharmonie de Paris, Prinzregententheater de Munich, Musikverein de Vienne…) et des concerts « Farinelli et son temps » en novembre 2019 (Festspielhaus de Baden Baden, Philharmonie de Berlin, Concertgebouw d’Amsterdam…).

Régulièrement invités aux Festivals de Salzbourg, ils ont été à l’affiche pour les productions scéniques Ariodante (2017) et Alcina (2019), pour une version de concert de La donna del lago (2017), et en 2018, avec Javier Camarena, ils ont interprété le programme du CD enregistré avec le ténor mexicain quelques mois plus tôt, produit par Cecilia Bartoli – Music Foundation et publié par Decca.

En 2020, leurs concerts du premier semestre ont dû être reportés en raison de la crise sanitaire mondiale. Au mois d’août, ils ont repris leur tournée sur les scènes européennes avec un nouveau programme, What Passion Cannot Music Raise (Lucerne, Martigny, Salzbourg, Zurich), et avec Farinelli et son temps (Vienne, Florence, Versailles, Toulouse). Le 16 septembre, ils ont créé à Rimini Grande Soirée avec Cecilia Bartoli, avec des musiques de Vivaldi, Haendel, Mozart et Rossini. Ce spectacle a été repris à Monte-Carlo, où les Musiciens du Prince-Monaco et Cecilia Bartoli ont offert une inauguration culturelle inédite à la nouvelle place du Casino, sur les marches de l’édifice légendaire, devant S.A.S. le Prince Albert II, S.A.R. la Princesse de Hanovre et de prestigieux invités. Les tournées du dernier trimestre de 2020 ont dû être reportées à 2021. Seul le concert du 19 novembre, en l’honneur du souverain et de sa famille à l’occasion de la Fête nationale monégasque, a été maintenu.
Ils ont commencé l'année 2021 à l'Opéra de Monte-Carlo avec un concert unique avec le ténor Javier Camarena, suivi par Le Comte Ory avec Cecilia Bartoli. Ils seront bientôt à Salzbourg pour le Festival de Pentecôte et le Festival d'été.

LES MUSICIENS DU PRINCE-MONACO SONT EN RÉSIDENCE À L'OPÉRA DE MONTE-CARLO